Archives pour la catégorie Non classé

Nominée aux Sunshine Blogger Awards

Ca fait classe d’être « nominée », ça fait briller l’égo un peu. C’est une femme que je suis depuis quelques temps maintenant et que je t’invite à découvrir (si c’est pas déjà fait) qui m’a nominée, tu la trouveras par là: Maman Lempicka
Et donc, je prends le temps de répondre à cet honneur (parce que c’est long de répondre à une nomination! Mais tu vois, je le fais, rien que pour toi).

sunshine

Je réponds aux 11 questions que Maman Lempicka m’a donc lancé:

1/ Présente-toi en 3 lieux
Ouah, ça commence déjà sec, pas facile de choisir.
Premier lieu:
le quartier de mon enfance, une banlieue lyonnaise.
Des HLM, du béton, des enfants qui zonent. Des aventures, des peurs, des lieux cachés, des échanges incongrus, des souvenirs de dingues.

Deuxième lieu: le petit village au Portugal
C’est un lieu particulier pour moi, j’y ai passé toutes les vacances d’été de mon enfance. Encore aujourd’hui, lorsque j’y vais (bien plus rarement), j’ai toujours une sensation étrange d’y être. C’est un endroit fabuleux. Il y a des eucalyptus partout, des collines qui montent et qui descendent (parfois des pans entiers sont brûlés), et j’ai joué là bas des journées entières avec mes frères et mes cousins. La maison de mes parents, le tank qui nous servaient de piscine (là bas, à l’époque chaque habitation avait son tank (=lavoir), même les appart’), les plages, l’océan et ses vagues impressionnantes, les monuments de pierres, les oliviers, etc.

Troisième lieu: ma maison actuelle.
Cette maison c’est 4 murs de moellons, du contreplaqué à l’intérieur, du carrelage et de la peinture. Et puis, dedans t’y mets les êtres humains (et félin) que j’aime le plus au monde.
Ce cocon dans lequel je me sens si bien, c’est mon papa qui me l’a construit. Tu comprendras alors l’importance que ce lieu représente pour moi. Tu comprendras encore plus si tu sais que mon papa est mort/décédé/cketuveupourdirekilestpluslà et que ces 4 p*tains de murs sont empreints de sa présence.

Pourquoi as-tu créé un blog?
Franchement, celle là elle est dure, elle parait simple, mais pour moi c’est pas du nougat.
J’avais envie d’écrire les choses qu’il y avait dans ma tête. J’avais aussi envie de m’approcher du monde via un média non anxiogène. J’avais envie de créer un petit coin, un truc qui existerait, même en virtuel mais quand même visible et concret, un endroit que c’est rien que moi qui l’ai décoré, rien que moi qui l’alimente, un genre de moyen de montrer mon existence.

Comment as-tu choisi le nom de ton blog?
Je voulais qu’on y retrouve mon prénom,. Mon prénom m’a toujours fait penser au mot « cendres », et je m’en suis inspiré pour nommer ce parcours, ce cheminement, cette révolution intérieure qui s’opère en moi depuis quelques années et qui me permet de passer d’un état de « petite fille qui se sent inexistante » à celui de « femme pleine d’assurance ».

Quelles sont tes sources d’inspiration?
Mes enfants en majeure partie. Mais aussi mon quotidien, les échanges avec d’autres personnes et puis ça peut être n’importe quoi, un détail, une connerie, un truc qui m’a fait réfléchir, etc.

Les réseaux sociaux, c’est un peu, beaucoup ou passionnément?
Moyen. C’est modéré. Je souhaite volontairement limiter ma présence sur les réseaux. Je ne suis que sur Facebook et Pinterest. Mais depuis que j’ai découvert les groupes sur Facebook (notamment sur la parentalité), je passe pas mal de temps mine de rien (tout est relatif, mon temps sur les écrans est très restreints, de par le fait d’avoir deux mômes à plein temps) à scroller et lire les cas, les problèmes, les expériences, c’est ultra enrichissant pour moi!

Couche tôt ou lève tard?
Je me suis toujours couché tard, c’est le moment que j’aime le plus dans ma journée, le soir, tranquilou, le calme de la journée qui s’éteint, etc.
Et puis, en ce moment, mes enfants s’endorment (enfin mon 22 mois en l’occurence) pas avant 22h et il m’est absolument indispensable, pour ma santé mentale, de passer un moment à m’occuper de moi sans eux, donc je ne me couche pas avant minuit en général.

Si tu pouvais choisir la destination de voyage de tes rêves, où serait-ce?
J’allais répondre le Japon (parce que je rêve d’y aller), ou encore la côte est des USA (parce que je rêve à fond d’y aller), mais je me suis dis que j’allais rapidement me mettre à lister un paquet d’endroits de la planète.
La destination de rêve dépendrait des personnes qui seraient avec moi:
– Voyage de rêve avec les enfants: sans doute une destination citée juste au dessus
– Voyage de rêve sans les enfants: le gros cliché de l’île paradisiaque ou en tout cas, de la plage de sable fin, avec personne d’autre que moi (et mon homme éventuellement), genre Bora Bora tu vois, où équivalent, j’suis pas exigente.

Quel est l’article que tu as écrit dont tu es la plus fière?
J’ai deux articles qui me viennent à l’esprit (j’arrive pas à en choisir qu’un), mais pas vraiment qu’ils me rendent fières, disons que je suis contente d’un article lorsque j’ai réussi à appliquer mon ressenti par des mots qui me conviennent, des fois on a l’impression d’écrire à côté de nos pompes et parfois on croirait qu’une muse est venue dans notre tête et à tout fait couler directement jusqu’au clavier. Bon et bien ces deux articles, sont donc: L’enfant face à la mort, comment j’ai dû m’en occuper et puis Il dit très bien « non merci ».

Quelle est la dernière photo que tu as prise?
Une photo de mon 5 ans et demi qui jouait dans notre jardin. De toute manière les photos que je fais sont soit des photos de mes fils, soit des photos de mes pieds.

Retravailles-tu beaucoup tes articles ou publies-tu des premiers jets?
La plupart du temps je fais souvent un gros jet (trop bizarre cette tournure de phrase), j’ajuste, je corrige un peu et puis bim, ça part en publication.
Il y a aussi des articles qui attendent depuis un bail dans ma partie « brouillon », soit parce que je suis pas super inspirée par le sujet, soit parce que c’est, au contraire, un sujet super important et que je souhaite que tout soit bien léché au poil (trop bizarre cette tournure). Je précise d’ailleurs que mon style est volontairement familier (la gonzesse qui veut pas paraître analphabète), je souhaite écrire comme si je m’adressais à quelqu’un avec qui je papote tranquilou.

Un seul mot pour tes lecteurs, à part merci?
Coucou 🙂

Je rebalance la nomination à 11 blogs que j’aime:

Lumai
Maman Chloe

Blog de mère
Cute Simplicity
Une vie en chantier
Mamans, mas pas que
Sweet and Spicy
Maman Nouille
Maman Orange
Hello Maman
Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Voici mes 11 questions:
1/ Raconte nous 3 souvenirs marquants

2/ Tu pars en vacances cet été? où ça?

3/ Comment définirais tu ton style d’écriture et le ton que tu emploies dans tes articles?

4/ A part un blog, as tu d’autres plateformes de création de contenu? (ex: chaîne vidéos, podcasts, site, etc)

5/ Ton entourage connait il ton blog? Pourquoi?

6/ Classe ces idées de la moins importante à la plus importante pour toi:
-Faire des choses pour les autres
-Faire des choses pour soi même
-Etre poli et « bien élevé »
-Vivre selon tes envies et valeurs
-Vivre en faisant attention à ne pas faire de mal aux autres
-Travailler
-Partager des moments avec ceux que tu aimes

7/ Pense tu que, le jour où ta vie prendra fin (le plus tard possible, je te le souhaite hein), le classement de la question précédente sera identique?

8/ Dans ton rêve le plus fantastique, à quoi ressemble ta vie idéale?

9/ Comment vois tu ton enfance?

10/ Est ce que tu fais (ou as fait) du sport?

11/ Est ce que tu parles d’autres langues que le français?

Publicités

Mon expérience et mon avis sur Vinted

Vinted, je sais pas si ça te parle C’est un site de revente de vêtements (et autres) d’occasion.
Je connais ce site depuis plusieurs années. Au départ je m’en servais uniquement en tant qu’acheteuse ponctuelle. Depuis plusieurs mois maintenant, je vends beaucoup et j’achète beaucoup. J’ai donc cumulé pas mal de transactions là bas. J’ai envie de t’en parler. Pour info, c’est un article sans aucun partenariat, c’est tout à fait libre de moi même que j’écris donc.

581087.jpg

Infos en vrac

– Sur Vinted tu peux acheter des vêtements (bébé, enfant, femme, homme), mais pas que, il y a aussi des chaussures, accessoires de mode, des cosmétiques, produits de soin et même des jeux, des jouets et des livres.

– Tu trouves des articles en divers état: de « neuf avec étiquette » jusqu’à « satisfaisant ». Je n’ai quasiment jamais acheté en dessous de « très bon état », rarement « bon état ».

– Je trouve que le choix est extrêmement large et la quantité d’articles est phénoménale, parfois je reste des heures à hésiter sur quel article je vais choisir.

– Lorsque tu crées ta page, tu peux indiquer les tailles qui te correspondent, du coup, ta page d’actu te proposera des articles qui entrent dans tes critères.

– Il y a un forum, dans lequel tu peux échanger, poser des questions et même faire la pub de ton dressing.

 

En tant que vendeuse
Mes conseils:

– Fais plusieurs belles photos et sans retouche:
Il est évident qu’une photo floue, a moitié coupée ou dans un environnement de bazar (enlève le bout de tes pieds qui peut apparaitre quand tu photographies d’en haut 🙂 ) donnera beaucoup moins envie d’acheter que si le même article est mis en valeur dans un cadre épuré.
Par contre, je vois beaucoup de vendeuses(eurs) qui retouchent leurs photos pour rendre la lumière plus douce ou plus chaude, mais il est évident que du coup l’article n’a plus sa véritable couleur, ni son aspect.
Je te conseille donc de faire des photos dans un cadre épuré avec un maximum de lumière naturelle pour montrer ton article au plus près de sa réalité.
Je pense également qu’il faut proposer un maximum de photos (tu peux en mettre jusqu’à 5 et même des vidéos!). Une seule photo de face n’est pas suffisant, on a envie de voir l’arrière, et les détails, etc!
L’idée à garder en tête: mets ton article en valeur (sur un joli cintre, ou devant un fond pastel, etc), et montre ton article tel qu’il est , faut pas que ce soit du flan.

Choisis un prix attrayant mais ne brade pas:
Sur Vinted c’est génial tout est à petit prix. Un prix trop élevé ne sera pas concurrentiel, mais un prix trop bas peut donner l’impression que ton article est en mauvais état ou qu’il y a un vice caché.
Regarde donc le prix des articles similaires et cherche pas plus loin, aligne toi.

– Fais une description objective et détaillée:
Même si les photos montrent déjà pas mal de choses, une description assez complète aide beaucoup les acheteuses(eurs). La matière, les détails, les dessins, les coutures, les dimensions, les motifs et couleurs, les éventuelles détériorations, les particularités, etc.
Oui oui, note les les détériorations! Un paquet de vendeuses(eurs) les omettent volontairement. C’est pour moi essentiel d’être totalement honnête. Y a un petit trou? cherche pas, écris le. Y a une micro-tâche, cherche pas, écris le. Et même, montre les en photos.
« Ouais mais ça va pas se vendre si je dis que c’est abîmé! »
Et bien si, ça peut tout à fait se vendre, baisse le prix en conséquence bien sûr, on va pas mentir aux gens, c’est pas très cool je crois. Et sinon, si tu trouves que ton article est trop détérioré, ne le vend pas (y a Emmaus ou les Ressourceries pour ça).

– Propose des réductions par lot ou des promos:
Pour tenter de vendre plus d’articles, tu peux, sur Vinted, programmer des réductions automatiques à partir de 2, 3, 5 articles. C’est sympa, ça peut donner envie aux acheteuses(eurs) de faire un tour dans ton dressing pour te prendre plusieurs articles.
Tu peux profiter des soldes, pour faire toi aussi des soldes sur ton dressing ou faire des promos temporaires. Enfin, tu connais l’idée, c’est un peu partout pareil dans les commerces.

– Étoffe ton profil et sois communicatif:
Un profil avec une photo, un dressing bien fourni et avec une bonne description, sont assez attrayants je trouve.
Ce qui est important également c’est de répondre assez rapidement à tes éventuels acheteuses(eurs). Tu dois pouvoir être réactif et disponible. Ca donne confiance et ça donne envie d’établir des transactions.

Mon expérience en tant que vendeuse: sur mes dizaines de vente, je n’ai eu qu’une mauvaise expérience. J’avais vendu un débardeur que j’avais noté « en très bon état », mais l’acheteuse estimait qu’il ne l’était pas (présence de bouloches). Je te dis pas le cirque que ça a été pour la rembourser sans passer pour une vendeuse chiante. Ca a duré des semaines, tout ça pour un débardeur à 2€. On ne m’y prendra plus, maintenant, je fais gaffe aux bouloches.

En tant qu’acheteuse
Mes conseils:

– N’hésite pas à poser des questions aux vendeuses(eurs) pour avoir des détails sur l’article et son état, et pour avoir des photos supplémentaires (parce que, comme je le disais, beaucoup se contentent de poster une photo ou deux, parfois peu explicites).

– Regarde les évaluations que la vendeuse(eur) à reçu. Ca en dit pas mal quand même, même si les évaluations ne reflètent pas tout: on nous demande d’évaluer la vente dès qu’on a reçu l’article, si tu ne le fais pas dans les jours qui suivent, une évaluation automatique (« vente réalisée avec succès ») est noté par défaut. Or, en quelques heures ou jours, on a parfois pas eu le temps de tester l’article, ni d’avoir remarqué des défauts « cachés ».

– N’hésite pas à faire une offre un peu plus basse (sans exagérer) si l’article à vendre est, selon toi, sur évalué.
Également, si l’article que tu veux acheter est petit, n’hésite pas à demander à la vendeuse(eur) s’il peut baisser les frais de port au minimum (certains les mettent à 3.78€ en colis « moyen » alors qu’un colis « petit » à 2.88€ suffirait)

– Compare les articles. Parfois tu peux trouver le même, dans le même état, à un prix inférieur.

– Fais attention à l’état de l’article, j’avoue n’avoir jamais acheté des articles « satisfaisant ». Si t’as un doute, le mieux est de viser des articles « neufs ».

Mon expérience en tant qu’acheteuse: je suis globalement satisfaite de mes achats mais clairement, une bonne partie des vendeuses(eurs) omettent volontairement de noter certaines détériorations. Je vois bien qu’on peut se dire « bon, j’aimerais vendre mon bazar, c’est bon c’est pas en parfait état, mais ça ira bien hein, vu le prix auquel je le vends ». Donc j’ai eu des « surprises » comme: une doudoune « très bon état » qui pourtant est arrivée, très sale avec des fermetures éclairs en fin de vie (qui a cassé au bout de quelques allers-retours, mais c’était trop tard pour le dire lors de l’évaluation!), un jouet arrivé avec la moitié des pièces (alors que la vendeuse le disait « complet », petite menteuse…), un pyjama noté « bon état » mais avec un élastique très lâche et un trou vers le genou (la vendeuse m’avait affirmé qu’il n’y avait pas de détériorations, mais encore une fois lorsque je l’ai remarqué, c’était trop tard!), des claquettes qui ont pété en quelques jours. En gros, y a un paquet d’articles avec « petites cachotteries » plus ou moins importantes. Cela dit, y a de supers vendeuses(eurs) hyper honnêtes, et des articles top, nickels, ou en tout cas qui correspondent à la description. Mais, maintenant, avant d’acheter quoi que ce soit, je contacte systématiquement la vendeuse(eur) pour connaitre le détail des détériorations (même si dans la description, il n’y a rien d’écrit, car, attention, « rien » ne veut pas dire qu’il n’y a rien à dire 😉 ).

En gros, voilà mon avis:

Les points positifs
-Enormément de choix!
-Prix extrêmement attractifs
-Transactions hyper simples via la plateforme Vinted, avec des frais de port très attractifs en Points Relais
-Des vendeuses(eurs) tops et honnêtes

Les points négatifs
-Beaucoup d’omissions, de « petits vices » cachés, de vendeuses(eurs) qui n’ont pas peur du mensonge
-Des frais que Vinted se prend à chaque transaction chez l’acheteuse(eur), même si ce n’est que de l’ordre de quelques dizaines de centimes
-Parfois compliqué de joindre l’équipe Vinted

Globalement, je n’achète maintenant que d’occasion, et donc beaucoup sur Vinted, que ce soit pour vêtir la famille ou même pour acheter des livres ou jouets/activités pour mes fils. Mais, maintenant, avec un peu d’expérience, je sais à peu près sur quoi me méfier!

Je te file mon dressing, si t’as des gosses ou que t’es enceinte, ou même si tu fais du 36/38: Mon dressing