Les mots chargés

Imagine que tu es face à un robot. Ce robot est programmé pour dire des phrases.
Dans ce premier scénario il programme des phrases au hasard et il te les récite. Là, la phrase est tirée au sort et il te la dit: « Je t’aime ». Ca te fait quoi? Que dalle.

Dans le second scénario, tu es toujours devant ce robot. Tu as une mère, que tu n’as pas vu depuis très longtemps. Avec elle c’est conflictuel, vous vous aimez mais tu as toujours eu la sensation de ne pas être aimé d’elle et de n’avoir jamais été à la hauteur. Tu rêves de lui plaire mais tu as tellement de ressentiment que la communication s’est brisée. Aujourd’hui, ce robot, c’est elle qui l’a programmé. C’est ta maman qui a choisi quelle phrase ce robot te dira. Le robot te récite alors la phrase choisie: « Je t’aime ». Ca te fait quoi? Un peu de frisson peut être? Une boule à la gorge? Les yeux humides ou en tout cas y a du remue ménage en dedans.

Dans le troisième scénario, tu es toujours assis là, dans cette pièce froide et sans meuble. Il y a toujours le robot mais il est éteint. On te dit que la phrase va arriver. La porte s’ouvre et ta mère est là en personne, cette même mère que tu aimes et avec qui l’histoire est si difficile. Elle te regarde, les yeux remplis d’émotions et elle récite la phrase qu’elle a choisi: « Je t’aime ». Ca te fait quoi? Perso j’imagine que ça te fait chialer, et que les émotions sont fortes.

Du premier scénario au troisième, les émotions vont crescendo tout comme les mots se rapprochent de la personne émettrice.

whisper-408482_1280.jpg

J’ai remarqué ça quand j’écrivais un sms. J’écrivais le même message à deux personnes différentes. Une phrase un peu banale, du genre « je te souhaite une douce journée ». Mais j’avais chargé les mots de façon différente. Sur l’un des sms, les mots étaient chargés avec du positif, du cordial. Sur l’autre sms, j’avais chargé les mots avec du mélo, de la tendresse et du désir. Le premier sms n’a pas reçu de réponse et le deuxième a été répondu avec autant de tendresse et de désir que j’avais envoyé le mien.

Les mots, c’est pas juste des lettres qui se donnent la main. Ils se chargent en ions émotionnels chez la personne qui les émet et ils s’accrochent chez la personne qui les reçoit selon une attraction chaque fois particulière. Des ions positifs aux ions négatifs, avec, entre eux et avec eux, toute la palette des émotions humaines. C’est beau les mots, et c’est puissant. Les mots sont importants, plus que les actes souvent. Sisi, plus que les actes. Les actes sont des faits, mais derrière les actes souvent on ne connait pas l’intention qui s’y cache et parfois on passe à côté d’un message important. Les mots eux, expliquent. Ils définissent et retirent souvent le flou des actes.

Ex: une personne proche t’offre un voyage (= acte). Toi, que peux tu penser? « Cette personne est généreuse, c’est vraiment trop gentil de m’avoir offert ça, ouah », alors que le message de la personne était « Tu es une personne très spéciale pour moi, tu m’apportes tellement de moments heureux, j’avais envie de voir le bonheur sur ton visage en t’offrant quelque chose qui te ferait du bien ». Aurais tu pensé « Je suis une personne spéciale pour lui/elle »? Sans doute que non. Les actes sont beaux et importants, mais ils ne seront jamais aussi précis que les mots. Seuls les mots peuvent être totalement clairs et limpides quand ils sont dit, évidemment, avec le coeur. D’ailleurs, la majorité de la population préfère passer son temps (sa vie) à faire des actes plutôt qu’à dire des mots d’amour à ses proches, c’est plus dur de dire que de faire! Les mots sont plus difficiles à prononcer que les actes ne le sont à être effectués. C’est dire à quel point les mots sont chargés! Et puissants.

Pourquoi je dis tout ça? Ah oui, pour te dire: je te souhaite une douce journée.

10 réflexions au sujet de « Les mots chargés »

  1. Katia de Routines Plaisir

    Très joli blog que je découvre. Cet article sur la puissance des mots est juste. Les mots peuvent avoir le pouvoir de guérir ou d’apaiser, d’ensoleiller ou de ternir. Mais là où j’apporterais une nuance, c’est que les mots peuvent être « truqués » et la communication par ce biais « faussée ». Certaines personnes peuvent dire des choses qu’elles ne pensent pas pour de mauvaises raisons et c’est à ce moment là , qu’observer les actes devient important. S’il y a incohérence entre les dires et les actes…ça nous alerte. Douce journée ! 🙂

    J'aime

    Répondre
  2. Myriam

    Je suis revenue vers cet article car je n’avais pas compris à ma première lecture ton expérience de pensée avec le robot et la maman… ! Je n’avais vraiment pas été très attentive l’autre soir. J’ai compris ! Je suis contente.

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Je te suis sur le fait que la communication est importante et que les actes et les cadeaux n’offrent pas d’émotions s’ils sont dénués de “ions émotionnels” et de sens. Les mots peuvent pallier ceci. En revanche, ces émotions, je ne crois pas que ce soient les mots en eux-même qui les transmettent, mais la relation que les personnes entretiennent. Les mots explicitent cette relation mais ne la crée pas.

    Enfin, j’ai peut-être encore compris ton article de travers ^^ et si ça se trouve, on est d’accord. Tu me diras !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  3. Cendra Auteur de l’article

    De mon point de vue, les relations ne permettent pas toujours de créer de l’émotion, parfois la relation est tendue, ou tue, concrètement elle ne reflète pas toujours ce que l’un pense de l’autre, d’où le nombre important de quiproquo qu’il y a dans ce monde et de suppositions fausses. ex: « ah mais je croyais que tu m’appréciais pas vraiment » « je ne pensais pas que je te manquais à ce point! » etc. Ce que je voulais mettre en avant dans cet article c’était la force d’éclaircissement incroyable que les mots apportent contrairement aux actes (souvent interprétés de travers. Les mots aussi peuvent être interprétés de travers mais seuls les mots éclairciront l’interprétation) et, également l’émotion apporté par des mots, quand, concrètement on entend une phrase de quelqu’un que l’on aime par exemple, cette phrase nous fera frissonner, pleurer, etc, les sensations seront crées là dans l’instant, par le biais de ces mots.
    P’naise je suis pas bien claire avec mes mots héhé.
    Je te rejoins lorsque tu dis que les mots ne créent pas la relation, cela dit ils ont le pouvoir de la modifier, de la briser ou de la renforcer.

    J'aime

    Répondre
  4. TOTEM

    J’ai lu ton article avec beaucoup d’attention. Tu as tellement raison, rien ne remplace les mots.
    Par contre j’ajouterai que la manière de les exprimer est importante et permet de le charger d’émotion. C’est la différence avec un sms qui est constitué de mots, mais pourtant laisse une grande part à l’interprétation. Par sms: t’es bête, peut être très mal pris alors qu’à l’oral, celui qui le prononce peut y mettre une autre intention.

    J'aime

    Répondre
  5. littlepucette

    C’est un très bel article, que j’ai pris plaisir à parcourir. On ne s’en rend pas compte, mais les mots sont très importants. Ils peuvent apporter tellement de bonheur, de joie. Mais peuvent aussi blesser, nous faire souffrir. Et je pense que le sentiment que les mots nous procurent vient de la personne qui les prononcent, comme tu l’expliques si bien avec le robot.
    En tous cas, c’est un plaisir d’être tombée sur ton blog, et sur ton article en particulier. La dernière phrase m’a fait sourire, et pour débuter la journée, il n’y a pas mieux.
    Je te souhaite à mon tour une douce journée, remplie de mots chargés en ions positifs 🙂

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s