T’as fait tes devoirs?

Y a un truc qui me chagrine depuis un moment, et chaque fois que ça me vient à la figure, je fais la grimace.

On nous demande, de façon implicite et de façon parfois très explicite, à chacun d’entre nous, de remplir nos devoirs d’humain civilisé. Tu crois pas que c’est stupide? Surtout si je te rappelle que, de toute manière, se casser les noyaux ou pas, on finira tous au même endroit.

Selon moi, il y a un seul réel « devoir » que la nature nous envoie en fond sonore. Sisi, si tu écoutes bien ton cerveau reptilien, et si tu penses à tous nos réflexes archaïques, tu entendras la seule demande qu’on te susurre: survis!

Voilà, l’instinct de survie, il faut se battre pour vivre quoiqu’il t’arrive. C’est tout. Point. Y a pas à tortiller, tous les autres devoirs qu’on te refourgue sur le dos ne sont que du leste supplémentaire et superflu, qui seront dépendants de ta culture/pays/famille/histoire/croyances, etc.
A la rigueur, tu pourrais me dire qu’il y a aussi le devoir de te reproduire pour perpétuer ton espèce. C’est pas faux. Mais c’est lié avec le fait de survivre en laissant tes gènes derrière toi. Et encore que, on arrive à se passer de ce devoir de reproduction à notre époque (la planète, la pauvre, elle a déjà du mal à nous supporter tous et la démographie va pas l’aider).

Alors voilà, moi j’en ai plein le dos des « devoirs » qu’on me rabâche. Parce que visiblement, d’après mes compères humains et mes proches, je DOIS:

– dresser mes enfants pour qu’ils soient soumis et sages
– aller voir ma famille régulièrement
– répondre au téléphone et être joignable quand messieurs dames le souhaitent
– voter
– m’occuper des membres de ma famille qui galèrent
– être une mère, mais aussi une femme, une salariée, une citoyenne, une soeur et une fille, et tout ça sans faire chier
– rester dans la norme sociale (bosser mais pas trop, mettre mes gosses à l’école, vivre dans un rythme convenable- métro-boulot-suppo-dodo-, manger de tout, etc)

Dis toi bien que j’en oublie. J’ai mis ceux qui me viennent à la figure le plus souvent. Et il est maintenant, pour moi, hors de question d’y répondre. Pour ma survie justement! Oui, je veux vivre, et pour ça il n’est plus acceptable pour moi de penser aux autres. Le dire comme ça paraît égoïste (j’ai un brouillon dans mes articles, tiens, dans lequel j’aimerais parler de ce qu’on nomme « l’égoïsme », parce que je suis convaincue que les gens seraient plus heureux s’ils pensaient plus à eux), mais c’est simplement le reflet d’une recherche de bien être. Je ne veux plus répondre aux demandes par devoir. C’est terminé, je n’appelle plus ma famille juste parce que « c’est la famille » et que je le dois. Je ne passe plus chez maman ou la marraine juste parce que « la famille c’est important », et qu’il faut se voir. Les devoirs familiaux et sociaux sont illégitimes. Si je vais voir quelqu’un c’est par envie, par plaisir. Si j’ai pas envie, je n’y vais pas.
Je ne parle pas ici des « devoirs » de respect ou législatifs (devoir ne pas faire de nuisances sonores la nuit, devoir payer les impôts), tout simplement parce qu’ils font appel à des principes de respect et de liberté de chacun, tout cela reste fondamental et/ou obligatoire dans notre monde civilisé.

birds-high-fly-flying-migrating-62667

Tous ces devoirs divers qu’on nous demande d’accomplir, sont insensés, stupides et illégitimes. Je vous rappelle qu’on finira tous par claquer, alors les devoirs, mettez les au grenier, on a pas que ça à faire de la vie qui nous reste.

Si je contrarie quelqu’un en ne répondant pas au téléphone, ou en ne souhaitant pas la visiter par exemple, c’est dommage mais ça restera son problème. J’aime les gens, j’aime ma famille et j’aime partager des moments agréables avec les autres, et, pour cela, je ne le fais que lorsque j’en ai envie, c’est tout bête. Tu préfères que quelqu’un vienne te voir par devoir ou par plaisir? Alors voilà, laisse lui la liberté d’avoir envie.

Je me débarrasse de ce poids qu’on me met, j’ai décidé de ne plus le porter. C’est votre fardeau, moi j’ai décidé de ne répondre qu’à mon instinct de survie. Je vis, je file, et tant pis si ça brise quelques cordes.
Maitresse, j’ai pas fait mes devoirs!

Publicités

Une réflexion au sujet de « T’as fait tes devoirs? »

  1. Ping : Je m’arrache du courant | Des Cendres à l'Or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s