Au secours, j’ai perdu ma maison!

J’ai lutté pourtant, j’ai lutté lutté.
Je pensais, naïvement que la période la plus apocalyptique était passée, que plus l’enfant grandissait, plus la maison retrouverait son ordre, mais foutaise! Jusqu’à présent, j’arrivais à maintenir un certain standing tout en laissant la liberté à mon fils de s’amuser et s’exprimer.
Mais là, j’ai perdu. Ma maison n’est plus! Elle n’est plus le petit cocon rangé, avec chaque coussin à sa place, le plaid délicatement laissé non nonchalamment sur le bras du canapé. Mes magazines sous la table basse, le tapis bien parallèle au canapé ou les rideaux bien symétriques.

désordre salonUne tornade? un cambriolage? Une boule à neige?

Aujourd’hui, je ne tiens plus ma maison! le tapis est couvert de miettes/pâte à modeler/bouts de gâteaux/pipi/graines. Mon canapé a vécu la guerre, il connait les tâches de feutres/peintures/pipi/chocolat/yahourt/bave. Les coussins ont une nouvelle place: le sol. Le plaid est au sol, tout comme mes magazines, les peluches, pâte à modeler, tout tout tout a changé de place et loge maintenant au sol.

Et, je sais pourtant qu’il est inutile de ranger tant qu’il est en plein dans ses jeux. Je sais que c’est user d’efforts complètement vains, mais un peu par obsession, je range, juste un ‘tit peu pour me sentir encore capable de tenir ma maison.

Alors, le salon est devenu un vrai foutoir, le couloir est jonché d’objet et sa chambre est retournée. Parfois, on galère pour poser un pied sans se faire mal. Parfois on ne retrouve plus un bidule dont on a besoin absolument. Souvent je râle en voyant ce décor de cambriolage!

D’ailleurs toi qui souhaite avoir un enfant, niveau déco, va falloir faire quelques deuils:
Oublie les meubles designs aux angles bien pointus. Oublie les bibelots sur ta table basse. Ne pense même pas à un magnifique canapé en tissu ou alors arme toi d’un sacré paquet d’huile de coude. Ton tapis de salon, vois le comme un récupérateur de saletés, évite celui ajouré qui retiendra bien entre ses fibres les tâches et les miettes ou la pâte à modeler séchée. Tu as de belles baies vitrées? oublie le beau paysage extérieur sans traces de mains pour le gâcher. Evite de poser tes livres préférés sous la table basse au risque de les voir finir écrabouillés au sol. De beaux coussins et de jolis plaids cocooning? Ils finiront tâchés, ou deviendront le parcours du combattant de ton môme.

Tu arrives à tenir ta maison malgré un enfant de 3 ans à l’intérieur, tout en le laissant exprimer sa créativité? chapeau l’artiste, je te vénère.

Alors, bon, c’est faux, ma maison n’est pas 24/24 dans cet état. Le soir, après son coucher, entre 23h et 23h30, la maison retrouve son visage. Quand on reçoit du monde, on s’active pour cacher la misère.

Le reste du temps, mon fils vit.

dés couTiens, voilà le responsable, petit mais très agile

La maison est devenue le reflet de son imagination. Elle est à l’image de ses histoires rocambolesques, ses aventures intrépides.Tout objet est capable d’avoir un rôle important.

Je suis heureuse de le voir si enthousiaste, plein de vie, d’énergie et d’idées extraordinaires.

Alors, un jour, bien plus tard, mon plaid retrouvera sa place, les coussins et les magazines quitteront le sol et mon canapé redeviendra immaculé. En attendant, je ne regarde plus la déco, je regarde mon fils.désordre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s