C’est l’histoire d’une petite fille

Je participe cette semaine aux « 53 billets en 2015 » du blog d’Agoaye.

Le thème m’a interpellé, il me fallait y répondre.

J’aurais pu raconter l’histoire de la petite fille que j’étais, mais pour ça, j’ai mon blog entier. Il me fallait parler d’une autre petite fille!..

C’est l’histoire d’une petite fille, née avec son frère jumeau. Elle était crue morte ou mourante, si maigre qu’elle était. Personne ne souhaitait être sa marraine, mais elle a survécu.

C’est l’histoire d’une petite fille qui n’aura jamais eu de virginité, l’horreur des hommes l’ayant salit dans un temps que sa mémoire ne se souvenait pas encore.

C’est l’histoire d’une petite fille, qui a commencé à travailler à l’âge de 5 ans, dans les champs, pour garder les vaches, s’occuper des olives, du blé, des oignons, des haricots, du ménage et des repas. Elle était la servante des riches du village.

Ermal 1

C’est l’histoire d’une petite fille, toujours sage et docile, qui répondait aux désirs des adultes et faisait en sorte de se faire battre le moins possible.

C’est l’histoire d’une petite fille qui n’avait pas de chaussures et qui se lavait sur son balcon dans une petite bassine. Elle dormait dans le même lit que son frère et sa mère, sur un matelas de paille. Elle jouait aux cailloux et s’amusait dans les bassins de lavage.

C’est l’histoire d’une petite fille qui est tombé gravement malade, atteinte de la fièvre typhoïde, on croyait à nouveau qu’elle n’y survivrait pas, mais elle s’est battue encore et encore. Elle est restée alitée 7 mois entier. Elle a dû réapprendre à marcher et à s’alimenter.

Ermal 2

C’est l’histoire d’une petite fille qui n’avait pas de papa. Il a fuit lorsqu’il a décidé qu’il ne serait pas leur père. Sa mère fut alors reniée par les gens du village, une femme, non mariée, enceinte et seule. Elle a mendié longtemps pour avoir de quoi nourrir ses jumeaux.

C’est l’histoire d’une petite fille qui a grandit, et est partie très loin. Elle s’est mariée, et a eu trois enfants. Elle s’est battue farouchement pour gagner son bonheur. Seule, elle a bâtit sa maison, son travail et son monde. Ses enfants en ont pâtit, durement, l’absence d’une mère, souvent sévère et peu attentionnée, ça marque. Elle a ces regrets là aujourd’hui.

C’est l’histoire d’une petite fille qui est parti de rien et s’est battue seule pour bâtir sa vie entière. C’est l’histoire d’une petite fille, traitée comme une martyr, qui, aujourd’hui, possède une vie qui fait rêver les autres.

C’est l’histoire d’une petite fille dont je suis fière et qui est mon héroïne.

Macaron 53 billets en 2015

Publicités

3 réflexions au sujet de « C’est l’histoire d’une petite fille »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s